Le 27 septembre : Paris en deuil de l'obligation d'accessibilité !

IMG_1030_2.jpg"Faut-il se féliciter d'être réunis aujourd'hui à proximité du Sénat pour cette journée d'actions nationale ? Sans doute pas !

Parce que si nous sommes réunis aujourd'hui, c'est que notre voix a jusque là été ignorée, c'est que les parlementaires voire le gouvernement voire même le président de la République lui-même n'entendent pas ce simple message :

Dérogations à l'accessibilité (ou ce « doux » euphémisme, mesures de substitutions) = recul social !

Dérogations à l'accessibilité = isolement des personnes !

Dérogations à l'accessibilité = exclusion de la société !"

Ainsi Jean-Marie Barbier, président de l'APF, a-t-il commencé son discours ce matin devant le Sénat ! Pour le lire en intégralité cliquez ici

 

Et pour découvrir des photos de l'action à Paris, cliquez ici

Commentaires

Cette grande journée de Mobilisation…

Cette grande journée de Mobilisation
Nationale, à Rouen, et dans la France entière,
nous a vus rayonnants de détermination
pour réclamer l'accessibilité entière :
La Loi de 2005, pour les handicapés,
stipulait l'égalité des droits et des chances,
la participation et la citoyenneté…
L'accessibilité pour tous : Une exigence !

Ces derniers temps des 'trucs' et des amendements
autorisent à déroger à ces principes…
Et l'APF mobilisa ses adhérents,
bénévoles, sympathisants, et autres équipes.
D'où la manifestation : "Ne les laissons pas
nous mettre des bâtons dans les roues", dans nos villes.
Nous fûmes tous ensemble, haut les cœurs et bons pas,
au rendez-vous d'actions, pour ce noble mobile.

Ainsi, aux alentours du Pont Boieldieu, des tracts,
opérations escargot et autres annonces,
furent déployés afin de prendre contacts
avec tout citoyen, en guise de réponses…
Je retrouvais les miens, d'abord, auparavant,
tous les ceux aussi de la Seine Maritime :
Je boujoutai l'un, l'autre, et heureuse à présent
avec tous ces sourires… Et la manif s'anime :

"Oui ! Oui ! Oui, entonnait une voix de mentor ;
"Oui, à l'accès pour tous, répondait notre groupe ;
"Non ! Non ! Non, répétait, continuait-elle encor ;
"Non aux dérogations, clamait fort notre troupe !
Ma voix faisant bémol, je prenais mon sifflet ;
j'allais donner un tract à l'automobiliste,
et à l'arrêt du bus, au piéton qui passait,
expliquant ça et là… et qu'il faut qu'on résiste !

Et même le soleil était de la partie
au carrefour du quai de Seine Rouennaise !
Les fauteuils roulants faisaient bonne compagnie
avec cette cité, leurs habitants : à l'aise…
Amis, "Ne laissons pas nous mettre des bâtons
dans les roues" là qu'on cherche à nous rogner les ailes!
Dîtes pour l'avenir, avec nous, compagnons :
Oui, à l'accessibilité universelle !


Vécu, et écrit ce mardi 27 septembre 2011

Monique Pourre, lachartreuse@wanadoo.fr
Adhérente à l'Association des Paralysés de France

Écrit par : Monique Pourre | 27/09/2011

je signe moi

Écrit par : langlais lolita | 29/09/2011

Les commentaires sont fermés.